Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/sdb/b/2/geo.phile/tmp/cache/skel/html_68fab292a4cd9e8db84653e1a9757573.php on line 315

Les corbeaux et les renards...

Un « coup de gueule » d’une étudiante gabonnaise
jeudi 10 septembre 2009

Je ne sais pas combien de morts il y a eu à Port-Gentil, des pauvres anonymes dont on tait le nom. Ce que je sais c’est que ce sont des Gabonais qui sont morts, des Mackaya comme on dit chez moi, des simples gens. Et ce n’est pas nos hommes politiques qui vont s’occuper de leurs parents, ce ne sont pas nos hommes politiques qui vont veiller sur leurs enfants. Et quant aux promesses des uns et des autres, elles n’engagent que ceux qui y croient. Les Gabonais sont les éternels corbeaux de la fable, et notre classe politique est composée de renards insatiables. Ils négocient leurs futurs postes avec leur électorat. On a toujours pas appris la morale de la fable : « Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ». Ils vivent à nos dépens. Une classe politique largement discréditée s’amuse au triste jeu du blaguer-tuer, et c’est nous qui allons trinquer.

Wendy