Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/sdb/b/2/geo.phile/tmp/cache/skel/html_68fab292a4cd9e8db84653e1a9757573.php on line 315

MIRIAM MAKEBA

dimanche 26 octobre 2008

Miriam Makeba est née le 4 mars 1932 à Johannesburg et décédée le 9 novembre 2008 à Naples.
Chanteuse de nationalité sud-africaine, elle fut déchue de sa nationalité en 1963, lorsqu’elle intervint aux Nations-Unies pour demander la fin de l’apartheid. Ahmed Sékou Touré la prend ainsi que son mari sous sa protection à partir de 1968, elle obtient alors un passeport diplomatique guinéen.
Présente à New-York au début des années 60 qui constituent le début de l’indépendance pour une bonne partie des pays africains, la chanteuse sud-africaine a l’occasion de rencontrer les leaders des pays africains nouvellement indépendants. Elle chante ainsi à l’occasion de l’indépendance du Kenya à Nairobi, de l’Angola à Luanda, lors de l’inauguration de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) à Addis Abeba. C’est ainsi qu’à force de se déplacer dans les pays du continent que lui viendra le surnom « Mama Africa ».

Vous trouverez ici la liste des morceaux qu’elle a chantés, ainsi qu’un échantillon (hélas) de chacun d’entre eux. Pour certains, les paroles sont disponibles.

En 1975, sa chanson « Pata pata » fait le tour du monde et confirme sa renommée.

Un article de Jeune Afrique (1999) évoquant cette grande dame de la chanson africaine

Un magnifique article de Paul Yange dans la revue en ligne « grioo.com » consacré à Miriam Makéba : Miriam « Mama Africa » Makeba (née en 1932), l’impératrice de la chanson africaine

Un moment magique : Paul Simon & Miriam Makeba

Miriam Makeba, chanteuse militante : A Luta Continua


Kilimandjaro

Soweto blues